C’est reparti pour une nouvelle saison !

Après trois semaines de repos, me voilà reparti vers un chemin inconnu. Qu’est-ce qui m’attend au bout de ce chemin ? En vérité, je n’en sais rien et ce n’est pas un problème pour moi car je sais que mon Dieu veille sur moi. Alors, je cours et je continue d’avancer vers ce chemin que Dieu a tracé pour moi. Et quand bien même l’épreuve me semble difficile, je m’accroche aux promesses de Dieu à mon égard. Car je sais qu’avec Dieu tout est possible à celui qui croit. Quelque soit le nom de l’épreuve qui se dressera sur ma route, avec Dieu à mes côté, je suis plus que vainqueur. Et même si je ne réussis pas à chaque fois ce que j’entreprends, je sais que tout ce que Dieu fait concourt à mon bien.

J’ai choisi de débuter ma saison par un Trail. Autrement dit, je commence ma saison par une des épreuves les plus difficiles en course à pied. C’est comme si j’abordais ma vie en traitant d’abord les problèmes. Bizarre ?

Depuis que j’ai fait sa connaissance, Dieu m’a appris à ne jamais contourner les montagnes qui se dressent sur ma route quelle que soit leur taille. Depuis qu’il est intervenu dans ma vie, Dieu m’a appris à ne pas compter sur mes propres forces pour avancer. Il m’a appris qu’avec un peu de foi en lui, je pouvais déplacer n’importe quelle montagne de ma vie. Il m’a dit de ne pas avoir peur de la tempête : « N’aie pas peur car je suis avec toi, ne jette pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu ; je te rends fort, je viens à ton secours, je te soutiens de ma main droite victorieuse. »(Esaïe 41 : 10)

Depuis que je l’ai rencontré, j’ai gravi d’énormes montagnes dans ma vie. J’en ai encore d’autres à gravir mais je ne crains rien car Dieu est avec moi. Il a fait de moi un homme nouveau : « Nous savons qu’en nous l’homme ancien a été crucifié avec lui, pour que le corps du péché soit réduit à rien et que nous ne soyons plus esclaves du péché ; car celui qui est mort est justifié, il est quitte du péché.» (Romains 6 :6-7)

Ce matin, après trois semaines sans courir, je ne savais pas que je réussirai à parcourir 11 km avec 200m de dénivelé positif. Bien qu’ayant  une certaine appréhension, j’ai réussi malgré tout à atteindre mon but. Je ne dis pas que c’était facile, au contraire j’ai souffert. Mais la récompense finale était belle.

Dieu sait pourquoi tu dois gravir telle montagne plutôt qu’une autre. Il sait aussi que tu tomberas et que tu te feras mal. Dieu sait mieux que quiconque ce que tu ressens et ce à quoi tu aspires. Sache que Dieu sera toujours à tes côtés pour t’aider à gravir les montagnes de ta vie. Dieu sait que de l’autre côté de la montagne se trouve ton bonheur. Alors, ne crains rien, avance avec lui et ta récompense sera plus belle que tu ne le pensais.

Que Dieu te bénisse abondamment

0 Partages