Je n’ai pas eu une enfance et une jeunesse faciles. Bien qu’ayant vécu de nombreuses difficultés, j’ai toujours réussi à les surmonter grâce à ma force de caractère, mon courage et mon abnégation face à l’adversité. Quand j’y pense, j’ai pris de sacrés coups mais j’ai toujours réussi à me relever. Où était Dieu dans tout ça ? A vrai dire, Dieu était un mythe pour moi. On aurait pu croire le contraire pour un enfant ayant grandi dans une famille chrétienne. En ce temps-là, je croyais en l’existence d’une entité supérieure mais j’étais loin de penser que cette entité supérieure allait me venir en aide un certain mois de juillet 2013.

Comme dans tous les couples, il y a des hauts et des bas. Mais j’étais de loin de penser que j’allais faire une chute libre au courant de l’année 2013. Intérieurement, je pensais avoir bâti une vie stable et équilibrée (femme, enfant, boulot, etc…) mais en regardant ma vie de l’extérieur, elle n’était qu’un château de sable. Une tempête souffla sur ma vie le 13 juillet de cette même année, emportant avec elle tout ce que j’avais construit et que je pensais solide. Du jour au lendemain, je me suis retrouvé nu comme un ver ne sachant pas vers qui me tourner. J’ai biensûr essayé de frapper à quelques portes mais je suis, aujourd’hui, persuadé que Dieu voulait que je le trouve. Le temps était venu pour moi de prendre le bon chemin. C’est souvent lorsque tout va mal que l’on crie : « Au secours, Seigneur ! ». Le Seigneur a entendu mon appel et ma vie a changé du tout au tout.

Aujourd’hui je cours pour témoigner que mon « secours me vient de l’Éternel, qui a fait les cieux et la terre » (Psaumes 121:2). Je cours pour te dire que Dieu ne te laissera pas vaciller sur tes jambes. Car celui qui te garde ne sommeille pas.

Depuis qu’il a fait irruption dans ma vie, je ne suis plus le même. Je ne suis pas parfait, mais le Seigneur m’aide chaque jour à devenir une meilleure version de moi-même. À vrai dire le chantier est colossal mais je ne compte pas sur ma force et sur mon courage pour y arriver. Au contraire, je mets ma confiance en Dieu pour continuer d’avancer. Et quand je regarde tout ce que j’ai accompli en moins de sept ans, je comprends combien son aide m’est précieuse. D’une pierre, le Seigneur, par son polissage quotidien, fait de moi ce diamant qui reflétera parfaitement sa lumière.

Que Dieu vous bénisse abondamment !

0 Partages