« Face à l’épreuve et à l’adversité, il y a ceux qui paniquent et remettent leur foi en doute, oubliant parfois même tout ce que Dieu a fait pour eux auparavant et il y a ceux qui bâtissent leur vie sur le Roc.» (Holy Bible).

En ce qui me concerne, je me suis promis de ne jamais oublier ce que Dieu a fait pour moi il y a sept ans. J’aime souvent me plonger dans ce souvenir lorsque je manque de motivation dans mon quotidien ou lorsque j’ai l’impression que mes projets n’aboutiront pas. Bien plus qu’une simple motivation, ce souvenir me rappelle à chaque fois que Dieu existe vraiment. Face à l’épreuve et à l’adversité, je sais que mon Dieu se tient devant moi tel un bouclier pour me protéger de la tempête. Tout ce que j’écris peut vous sembler utopique mais c’est bel et bien réel et c’est ma réalité, c’est ma vie avec Dieu.

Durant ce mois de novembre, j’ai décidé de courir un marathon en faveur des sinistrés de la tempête Alex. Quelque soit le nom qu’on lui donne, une tempête reste une tempête. Lorsqu’elle survient dans votre vie, elle détruit tout ce que vous avez mis tant de temps à construire. Et je suis bien placé pour vous en parler. Mais lorsque vous vous reposez sur les promesses de Dieu, vous vous relèverez et ce que vous construirez à ce moment-là sera tellement solide qu’aucune tempête ne pourra le détruire. La Bible dit : « Dépose sur le Seigneur ce qui pèse sur toi, il te fera tenir debout. Il ne laissera jamais glisser l’homme qui lui obéit. » (Psaumes 55 :23)

L’autre défi de ce marathon est de le courir alors que nous sommes limités par le confinement. Moi qui ai l’habitude de parcourir de très longues distances, je suis, pour ce défi, limité à une distance d’1 km autour de mon domicile sans jamais dépasser l’heure de sortie. Seule stratégie en poche pour réussir mon défi consiste à multiplier les sorties quotidiennes. Comment concilier ce défi en ayant une vie professionnelle chargée ?

La foi brave les tempêtes ! Avoir la foi que Dieu m’aidera à franchir mes limites me suffit à me rassurer et à me réjouir d’avance de ma future réussite quand bien même je sais que je souffrirai. La Bible dit : « C’est pourquoi nous ne sommes pas découragés. Et même si notre corps s’use petit à petit, ce qui est au fond de nous devient chaque jour nouveau. Oui nos souffrances actuelles sont légères et durent peu de temps, mais elles nous préparent une gloire extraordinaire. Cette gloire dure toujours et elle est beaucoup plus grande que nos souffrances. » (2 Cor. 4 :16-17)

Afin de concilier ce défi et mon activité professionnelle qui me prend beaucoup de temps, je me suis dit : « Lève-toi de bonne heure et va courir ! » Mais courir dès 3h du matin et enchainer une journée de travail de 12h n’est vraiment pas simple à faire.

Après quelques sorties matinales, j’ai commencé à ressentir une certaine lassitude. Et plus je progressais et plus le découragement faisait place en moi. Certains jours, je me demandais pourquoi je m’infligeais une telle souffrance alors que je n’avais rien à gagner. La Bible dit « Prenez courage, tenez bon ! Ne craignez rien et ne vous laissez pas effrayer par eux, car l’Éternel votre Dieu marche lui-même avec vous, il ne vous délaissera pas et ne vous abandonnera pas ». (Deutéronome 31:6) Et parce que je suis bien placé pour savoir que Dieu ne nous abandonne pas lorsque l’on fait appel à lui, j’ai continué mes escapes matinales et au bout de quelques jours, j’ai fini par parcourir les 42,197 km nécessaires pour obtenir une médaille de cœur.

Le plus important dans cette aventure c’est d’être allé au bout de ma course ; c’est d’avoir continué d’avancer malgré les difficultés du quotidien. Lorsqu’une tempête survient dans notre vie, ressentir de la peur, manquer de confiance en l’avenir est humain. Dieu nous a créé ainsi ! Si Dieu a permis cela, c’est parce qu’il voulait que l’on se repose sur lui. Car son amour nous rassure et nous donne du courage pour continuer d’avancer. Avoir foi en Dieu nous ouvre un ciel radieux qui éclipsera toutes les tempêtes de nos vies.

Que Dieu vous bénisse et vous remplisse de son courage !

0 Partages