Cela fait deux mois que je cours dans l’optique de réussir à parcourir 996 km avant le 31 décembre 2020 au profit de l’association le Souffle. J’ai pratiquement parcouru 600 km mais plus les jours passent et plus je me demande si je serai à la hauteur de ce challenge. Et plus je me rapproche de mon objectif et plus j’ai le sentiment que certains événements s’opposent à ma réussite. Est-ce de la superstition ?  Suis-je ce genre de chrétien à voir l’œuvre du mal partout lorsque des difficultés se présentent sur mon chemin ?

Pour répondre honnêtement à cette dernière question, je suis le genre de personne à croire que ce qui ne te tue pas, te rend plus fort. La parole de Dieu confirme cette conviction : « Ne t’ai-je pas ordonné: ‘Fortifie-toi et prends courage’? Ne sois pas effrayé ni épouvanté, car l’Eternel, ton Dieu, est avec toi où que tu ailles. » (Josué 1-9) Du courage, il en faut pour affronter les tempêtes qui surviennent dans nos vies. Mais Dieu est avec nous quelles que soient les circonstances, même en période de COVID.

Après les annonces du président de la République le Mercredi 28 octobre 2020, la France entière va de nouveau se confiner pour une durée d’au moins quatre semaines. A la suite de ces annonces, devrais-je paniquer ? Devrais-je avoir peur de manquer ? Devrais-je avoir peur de mourir ou de perdre un être cher ?

Je ne vais pas faire le fier mais je vais être honnête en vous disant que c’est l’ébullition de questions dans ma tête ? Malgré cette activité cérébrale exacerbée, je prie mon Dieu car je sais que c’est lui qui a fait le ciel et la terre. Dès que j’en ai l’occasion, je lis sa Parole afin qu’il m’instruise et me conseille pour prendre les bonnes décisions dans ma vie.

En réponse à mes interrogations, je partage avec vous le verset que j’ai reçu très tôt ce matin : « Et toi Ezékias, je te donne un signe : cette année, vous mangerez le blé qui a poussé tout seul. L’année prochaine, ce sera la même chose. Mais l’année suivante, vous pourrez semer et récolter votre blé, planter des vignes et manger leurs fruits ». (2 Rois 19 : 29)

Je terminerai en disant ceci : ayons du courage en cette période difficile. Mais plus que du courage, ayons foi en Dieu car ses promesses durent pour toujours. En ce qui me concerne, depuis que je suis en Christ, Dieu n’a jamais failli à ses promesses à mon égard. Aujourd’hui, je ne crois pas seulement qu’il fera tout pour moi mais je sais qu’il donnera tout pour moi. Alors quoi qu’il advienne j’irai au bout de mon challenge.

Que Dieu te bénisse abondamment !

Il mort pour me (re)donner la vie
Il s'appelle JESUS

0 Partages